La beauté capillaire : les évolutions de la coiffure africaine

Auparavant, l’art de la coiffure africaine fut un symbole de la beauté et de la royauté. Mais aujourd’hui, une nouvelle tendance capillaire révolutionne l’univers de la coiffure des pays africains : la mode capillaire des Occidentaux.

Les représentations sociales de la coiffure par les femmes africaines

Autrefois, les femmes africaines considéraient l’art de la coiffure comme étant un signe de leur royauté, mais également un symbole de leur identité sociale. Selon leurs opinions, c’était en effet cette esthétique capillaire qui leur permettait de se distinguer des femmes appartenant à d’autres groupes ethniques.

La chevelure a longtemps représenté un élément fondamental dans les cultures des pays africains. Au début du vingtième siècle, l’art de la coiffure a été en premier lieu un vecteur d’identité sociale et culturelle dans les sociétés africaines comme celle du Mali. Selon les styles de la chevelure adoptée, la coiffure a permis d’identifier l’origine de la femme, la classe sociale à laquelle elle a appartenu, ainsi que son statut social. C’était à travers ces designs capillaires qu’on a pu reconnaître si une femme était nouvellement mariée, ou encore célibataire. De plus, l’art de la coiffure était aussi un moyen d’expression de sentiment à savoir l’amour ou tout simplement le deuil.

Cependant, l’art de coiffer n’a pas été donné à toutes les femmes africaines bien que celui-ci s’est transmis sur plusieurs générations. Celles qui ont eu l’habileté de coiffer ont tenu un rôle crucial dans la solidarité sociale ou de l’adhérence familiale. Sur ce, chacune des ethnies regroupant l’Afrique avait leur propre mode capillaire, tout en utilisant des matériaux variés composés de raphia ou d’huile de karité. Grâce à ses formes bien sculptées et bien soignées, le coiffage servait à véhiculer des images et des codes dans les cultures africaines.

Place aux styles de coiffure occidentale

Finies les coiffures traditionnelles, la perception des femmes africaines sur la beauté capillaire a beaucoup évolué avec le temps. Ce grand changement s’est opéré dans plusieurs pays africains. Effectivement, dans les grandes villes, ou plus précisément auprès des salons de coiffure, la mode capillaire des blancs est devenue ultra-tendance. Les femmes africaines estiment que la chevelure des pays occidentaux est d’une beauté inégalable, et est surtout très tendance. La beauté ultra stylée des célébrités afro-américaines a en effet influencé leurs points de vue. Désormais, ce sont ces figures féminines qui leur servent de modèle en art de la coiffure.
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire